Les activités économiques étaient paralysées ce lundi 28 octobre 2019 dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans plusieurs grandes villes dans le cadre de l'intensification de la protestation contre le président Jovenel Moïse. Les rues étaient pratiquement désertes pendant toute la journée dans les principaux artères de Port-au-Prince, Delmas et Pétion ville.

Le ministre a.i. de l'intérieur, Pierre Josué Agénor Cadet, affirme qu'il s'agit du résultat des menaces proférées par certains secteurs contre les établissements scolaires notamment. Il annonce des interventions de la Mairie de Port en vue de nettoyer les rues.

Le ministre Cadet et le maire Youri Chevry ont eu la semaine écoulée une séance de travail en vue de combattre l'insalubrité de la capitale. Le ministère de l'intérieur a mis 3 camions supplémentaires a la disposition de la mairie.

Des barricades et des tonnes d'immondices jonchaient les rues de Port-au-Prince.

Des manifestations ont été enregistrées dans plusieurs régions notamment au Cap Haïtien et Petit Goave. Au Cap Haïtien des médias ont fait état d'un mort et de trois blessés par balles recensés à l'hôpital Justinien.

LLM / radio Métropole Haïti