L'Opposition haïtienne s'évertue à offrir un meilleur visage à l'opinion publique nationale et à la communauté internationale. Lors des deux journées de travail à l'hôtel Marriott, le week end écoulé, les divers regroupements de l'opposition sont parvenus à un accord sur la désignation du président de la transition.

A l'exception de Fanm Lavalas, les partis politiques se sont entendus pour la désignation d'un juge de la Cour de Cassation.

Si les dirigeants politiques ont endossé la proposition de l'Alternative Consensuelle pour la Refondation de la nation, ils ont apporté des modifications en exigeant de nouveaux critères de sélection.

Une nouvelle commission sera constituée. Elle aura pour mission d'évaluer les 11 juges de la Cour de Cassation. Un véritable casting avec des nouveaux critères de sélection imposés par les regroupements Mâché Kontré et Bloc Démocratique.

Les dirigeants de l'Opposition entendent annoncer de nouveaux critères pour la désignation du Premier Ministre. Les leaders de l'opposition espèrent par leur démarche infléchir la position de l'internationale et d'une partie de l'Elite économiques qui maintiennent leur appui au chef de l'Etat haïtien, Jovenel Moîse.

LLM / radio Métropole Haîti