Rosny Desroche de l'Initiative de la société civile salue l'accord intervenu entre les partis d'opposition estimant que ses différentes composantes ont fait preuve de capacité de compromis.

Toutefois le professeur Desroche estime qu'il ne s'agit que d'une première phase avant l'ouverture de négociation avec le pouvoir en place.

Le responsable de l'ISC s'étonne par contre de l'absence d'intérêt de la part des politiques pour la situation très difficile vécue par les Haïtiens actuellement.

Lors des deux journées de travail à l'hôtel Marriott, le week end écoulé, les divers regroupements de l'opposition sont parvenus à un accord sur la désignation du président de la transition qui sortira de la cour de Cassation.

EJ/Radio Métropole Haïti