Les activités économiques ont repris dans plusieurs quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince ce mercredi 13 novembre 2019. Les bus de transport en commun sont remarqués dans les divers artères ce qui facilitent les activités des grands commerçants et des petits commerçants du secteur informel.

Toutefois dans certains quartiers dont la route de Frères, Tabarre et le bas de Delmas des barricades persistent. Des militants montent la garde afin d'empêcher la destruction de ce qui constitue un outil de la contestation.

Des chauffeurs de taxis motos déplorent les attaques et agressions subies. Ils soutiennent qu'ils doivent verser des rançons à chaque barricade.

En raison de cette situation le tarif de plusieurs circuits a connu une hausse vertigineuse. Dans certaines villes les autorités locales ont intensifié la collecte des détritus en vue de donner une meilleure image. Des tonnes de fatras sont toujours visibles dans certains quartiers et servent de barricade.

Les activités scolaires n'ont toujours pas repris dans la région métropolitaine. Un dirigeant d'association de parents d'élèves a appelé aujourd'hui les acteurs à trouver une entente en vue de favoriser la reprise des activités académiques.

LLM / radio Métropole Haïti