Dans un éditorial publié dans The Miami Herald la semaine écoulée, l'Envoyée spéciale de l'ONU, Josette Sheeran, a souligné qu'il n'y avait eu aucun cas de choléra confirmé en laboratoire dans tout le pays au cours des neuf derniers mois. Selon elle, cet « énorme succès » est le résultat d'un partenariat stratégique novateur entre le gouvernement haïtien, l'ONU et les principales parties prenantes.

" Lorsque le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a pris ses fonctions en 2017, il a déploré que les Nations Unies, qui se sont excusées pour leur rôle dans l'épidémie, n'aient pas fait assez au début de la crise et qu'elles auraient dû réagir plus efficacement et plus rapidement. Nous avons fait depuis de gros efforts pour être les partenaires à part entière que mérite Haïti ", a écrit Mme Sheeran.

Elle a précisé que l'ONU et ses partenaires travaillaient aux côtés des autorités haïtiennes pour développer une approche unifiée et une stratégie financière contre le choléra, avec plus de 700 millions de dollars investis depuis 2010.

Haïti manque d'infrastructures de soins de santé adéquates et des équipes d'intervention rapide ont été déployées dans toutes les zones touchées pour identifier, décontaminer, traiter et maîtriser les cas de choléra. Entièrement composées d'Haïtiens, elles ont « stoppé la plus grande partie des transmissions et des décès », selon Mme Sheeran. " Elles ont démontré que le choléra peut être maîtrisé en intervenant directement par le biais d'un système efficace d'alerte et de réponse au niveau de la communauté. Je crois que ce modèle peut être efficace dans d'autres épidémies à travers le monde ", a-t-elle ajouté.

L'envoyée de l'ONU a exhorté la communauté internationale à poursuivre ses efforts en vue d'arriver à un Haïti sans choléra. Avec un déficit de financement d'environ 20 millions de dollars jusqu'en 2022, le temps manque. " Si Haïti est maintenant est proche de vaincre l'épidémie de choléra, la bataille n'est pas encore gagnée ", a-t-elle expliqué.

LLM / radio Métropole Haïti