Le Chef de l'État, haïtien Jovenel Moïse, à l'occasion de la commémoration de la Bataille de Verrières, ce 18 novembre, a renouvelé sa volonté de changer le système en place pour établir un autre système plus égalitaire, offrant plus d'opportunités à tous les compatriotes.

Reconnaissant que le changement espéré par toute la population ne sera pas facile à réaliser, tant le système est puissant, il invite toutes les forces vives du pays à faire front commun pour accélérer le processus de transformation de la société et mettre fin aux discriminations et à l'exclusion sociale. Aussi, le Président Moïse a tenu à préciser qu'en aucun cas, il ne pourrait être le gardien d'un tel système qui tente de se régénérer en faisant passer les victimes pour les bourreaux.

Le Président en a également profité pour demander à la Jeunesse de se démarquer de ceux qui entendent le manipuler pour s'accaparer du pouvoir par des moyens détournés. Il appelle ainsi à la collaboration de toutes les structures organisées de la société haïtienne pour éradiquer définitivement ce système générateur de crise, de misère, d'exploitation et de discrimination.

Les réformes au niveau du système énergétique, de l'administration publique, entre autres, pour créer un État moderne qui offre plus de service à la population, doivent continuer, a poursuivi le Président de la République qui croit que ses actions devront permettre de lutter plus efficacement contre la corruption.

Le Chef de l'État a également plaidé pour une meilleure intégration de la Diaspora dans les activités du pays. Les compatriotes de l'étranger représentent des ressources humaines de qualité pouvant participer activement et efficacement à la relance du pays, a-t-il insisté.

Le Président Moise a aussi informé que les forces de l'ordre multiplient leurs efforts pour rétablir l'ordre et la sécurité dans le pays, une manière de libérer la population des exactions des gangs qui la tiennent en otage dans plusieurs régions du pays.

Tout en demandant au ministre de la Justice d'informer la population sur les avancées effectuées dans le cadre du dossier du massacre de La Saline, le Président de la République s'est dit déterminé à poursuivre sa lutte en vue de mettre fin à l'impunité et à l'instabilité dans le pays.

EJ/Radio Métropole Haïti