Le nouveau Représentant de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), José Luis Fernández, a remis, le 4 décembre 2019, sa lettre de nomination à M. Edmond Bocchit, Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes. M. Fernández, d'origine espagnole, succède à M. Nathanael Hishamunda qui occupait le poste depuis septembre 2016.

M. Fernández détient un Diplôme d'Ingénieur Agronome et une Maîtrise en Zootechnie (Production Animale) de l'École Supérieure d'Ingénieurs Agronomes de Madrid, en Espagne. En 1983, il débute sa carrière professionnelle en tant que Consultant pour le Projet technique de Développement rural, mis en œuvre par la Compagnie espagnole PROTECFOA. Entre 1994 et 1999, il a travaillé en tant que Coordonnateur de programmes pour les Organisations Internationales, Vétérinaires Sans Frontières et Action Contre la Faim (ACF), respectivement en République Démocratique du Congo (RDC), Ouganda, Rwanda, Côte d'Ivoire, Libéria et République Populaire Démocratique de Corée.

Après cette trajectoire professionnelle au sein d'Organisations Internationales, M. Fernández a intégré la FAO en août 1999. Il a commencé en tant que Chargé d'Opérations au sein de la Division des urgences et de la réhabilitation au Siège de la FAO, à Rome.

En janvier 2003, il devient Analyste de projets au sein du Service du Programme de Coopération Technique de la FAO. Il a été promu la même année au Bureau des Conseillers Spéciaux du Directeur Général de l'Organisation, en tant que Fonctionnaire de liaison pour la coordination et le suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Entre août 2007 et mai 2014, il a occupé les fonctions de Coordonnateur principal des urgences, de la réhabilitation et de la résilience pour l'Afrique de l'Ouest/Sahel, en assurant les fonctions de Représentant ad interim de la FAO au Sénégal, en 2013.

Avant d'être nommé Représentant de la FAO en Haïti, il a précédemment occupé le même poste aux Philippines, entre juin 2014 et septembre 2019. Pendant sa mission en Haïti, M. Fernández s'engage à travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement Haïtien en vue de l'élaboration et la mise en œuvre de politiques et stratégies de développement agricole, d'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la résilience des ménages face aux changements climatiques et de l'autonomisation des femmes rurales.

EJ/Radio Métropole Haïti