L'épidémie de choléra a diminué de manière drastique et aucun cas n'a été confirmé depuis février 2019 indique l'UNICEF dans son dernier rapport.

Selon le Ministère de la Santé Publique et de la Population d'Haïti (MSPP), le nombre de cas suspects de choléra a été réduit de 81% en 2019, comparé à la même période de l'année dernière. S'il est encore tôt pour crier victoire, le fait qu'il n'y ait plus de nouveaux cas de choléra confirmés après 10 mois, est un message plein d'espoir pour un pays où, depuis 2010, on estime à plus de 9 000 le nombre de personnes qui sont mortes de l'épidémie, et à 800 000 celles qui ont souffert de diarrhées cholériformes, précise le rapport de l'Unicef.

La possibilité que l'élimination complète du choléra puisse être déclarée est décisive en Haïti, un pays qui fait face à des crises récurrentes.

" Pour consolider les acquis de la lutte contre le choléra en Haïti, le MSPP, l'UNICEF et les partenaires de mise en œuvre se sont engagés à continuer de travailler ensemble". A l'aide d'un réseau d'équipes d'intervention rapide et un système de surveillance et d'alerte précoce au niveau communautaire, ils guettent d'éventuels signaux de résurgence de l'épidémie, afin de la maîtriser définitivement. Ce plan novateur et le travail d'équipe sont sur le point de porter leurs fruits.

L'UNICEF estime à 19 millions de dollars les fonds n cessantes en 2020 pour répondre à tous les besoins humanitaires en lien avec la survie et le développement de l'enfant en Haiti, y compris quatre millions de dollars destinés à financer la poursuite de la surveillance, la réponse rapide aux cas suspects de choléra et d'autres maladies diarrhéiques et les actions préventives d''accès à l'eau potable et la promotion de l'hygiène.

LLM / radio Métropole Haïti