Le mois de décembre est une période d'essai ou de transition pour l'école baitienne. Les lignes ne sont as clairement définis pour les établissements scolaires de la région métropolitaine en cette fin d'année 2019.

Officiellement la réouverture des classes est fixée au 7 janvier 2020 mais entre temps des élèves ont recommencé à fréquenter les salles de classe. La majorité des élèves préfèrent attendre la vraie rentrée en janvier . Ils redoutent que des frais scolaires soient appliqués en décembre .

Le ministre de l'éducation , Pierre Josué Agenor Cadet, exhorte les parents à rechercher une entente avec les directeurs d'écoles. Il reconnaît qu'il n'y a pas eu un fonctionnement standard des écoles durant la période du pays lock.

Il faudra étudier la situation au cas par cas.

De plus le programme a compétence minima permettra aux élèves de maîtriser les notions essentielles. Le ministre Agenor fait remarquer que les élèves déjà en classe avant décembre poursuivront leur formation normalement.

Pour autant il ne s'agit pas d'une école à deux vitesses, les élèves rattraperont leur retard en 2020.

Les autorités haïtiennes espèrent qu'un accord politique sera conclu en décembre et que le plan sécuritaire permettra d'appréhender les criminels qui sèment le deuil dans les familles.

LLM / radio Métropole Haïti