Le porte parole de la Police Nationale, Michel Ange Louis Jeune, affirme que des spécialistes de la PNH négocient avec les détenus de Hinche qui qui ont lancé hier une mutinerie. Il soutient que les autorités de l'ordre n'envisagent pas d'utiliser la force contre les mutins qui ont pris en otage le responsable du centre de détention.

Les prisonniers qui ont en leur possession des armes à feu et des munitions menacent de tuer les deux policiers.

M. Louis Jeune indique qu'il n'y eu aucun tué durant la mutinerie ni lors du déploiement des forces de l'ordre. Les policiers sont déployés en dehors du centre de détention.

Les détenus contrôlent l'intérieur du centre carcéral. Selon les premiers éléments de l'enquête les prisonniers avaient en leur possession des armes à feu ainsi que des armes blanches. La mutinerie a débuté lorsque le responsable de la prison a décidé de réaliser un contrôle de routine pour vérifier si des objets dangereux n'ont pas été transférés dans les cellules.

LLM / radio Métropole Haïti