Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, appelle les acteurs politiques et de la société civile à œuvrer ensemble en vue de l'amélioration des conditions de vie des haïtiens. Dans son discours à l'occasion des fêtes de fin d'année le président Moise a une fois de plus soutenu que les violentes manifestations sont l'expression de certaines élites accrochées à des intérêts mesquins.

Il soutient qu'il est le premier chef d'état à lancer la construction de routes dans le Nord Ouest et la Grand Anse notamment.

Dans le secteur de l'énergie électrique également le président Moïse est confiant que ses dispositions permettront d'améliorer la desserte électrique.

M. Moïse considère les manifestations du pays lock comme l'une des pires crises haïtiennes. C'est la pire crise que j'ai enduré, a t-il concédé se réjouissant qu'il ait pu résister aux assauts de ses détracteurs. Je remercie les grands commis de l'état qui m'ont aider à empêcher que le pays ne sombre dans l'anarchie, a t-il dit.

Le chef de l'état invite ses opposants à s'engager dans le dialogue avec tous les acteurs en vue d'élaborer de nouvelles législations. Nous accordons la priorité au dialogue et au vivre ensemble, a t-il martelé.

LLM / radio Métropole Haïti