Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, lance ce 26 décembre 2019 une énieme tentative de dialogue politique. En raison du refus de la grande majorité des partis politiques de l'opposition, le président Moïse s'est résolu à discuter avec ceux qui sont disponibles. Joseph Lambert, dirigeant du CONA, ancien allié et Éric Jean Baptiste du RDNP.

La réunion de travail permettra d'aborder les trois aspects de la crise politique, économique et sociale, a dit M. Jude Charles Faustin, conseiller du chef de l'état.

Interrogé sur la possibilité de former le gouvernement d'union Nationale avant la fin de l'année, M. Faustin a fait remarquer qu'il faudra l'implication de plusieurs acteurs pour atteindre cet objectif.

Dans ses vœux à l'occasion des fêtes de fin d'année le président Moïse a souhaité que " l'année 2020 soit le gage de la continuité de ce combat sans relâche pour l'émancipation des masses à travers nos efforts incessants en vue de rendre aux citoyennes et aux citoyens leur dignité dans le partage des richesses auxquelles nous devons tous avoir accès".

LLM / radio Métropole Haîti