Le porte parole de la Commission Nationale de Désarmement Démobilisation et Réinsertion (CNDDR), Dorcenat Jean Rebel, salue le coup de filet de la Police ayant permis l'arrestation d'un important trafiquant d'armes. La commission devra évaluer les armes et munitions saisies lors de l'intervention à la résidence de M. Arby Frantz Larco.

M. Jean Rebel attire l'attention sur la grande quantité de munitions saisies. Il y avait plus d'un million, dit-il estimant que les forces de l'ordre doivent poursuivre les investigations. C'est plus d'un million de vies préservées, a t-il martelé.

Il s'agit d'une opération de grande envergure, a laissé entendre M. Jean Rebel se réjouissant de la détermination affichée par le chef de la Police.

Le commissaire exhorte les autorités à réaliser des interventions contre les 11 principales familles impliquées dans le trafic des armes à feu. Il s'est gardé de révéler les informations sur les investigations réalisées au cours des derniers jours contre d'autres trafiquants d'armes.

Interrogé sur la stratégie des criminels pour s'approvisionner, M. Jean Rebel a fait valoir que les périodes d'instabilité politique sont bénéfiques pour les trafiquants d'armes.

LLM / radio Métropole Haîti