Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moise, a décidé de jeter l'éponge dans son bras de fer avec l'opposition en ce qui a trait aux cérémonies officielles à l'occasion de la fet de l'indépendance. Le président ne se rendra pas aux Gonaives le 1 er janvier 2020, a dit M. Jude Charles Faustin, conseiller du chef de l'état.

Il soutient que cette décision vise à éviter un affrontement puisque des leaders de l'opposition ont appelé à des manifestations sur la place d'armes des Gonaives. Il faut éviter un bain de sang,, a t-il martelé expliquant toutefois qu'il ne s'agit pas d'un revers pour le chef de l'état .

Il rappelle qu'au cours des dernières semaines le président Moise s'est rendu à deux reprises aux Gonaives. Samedi dernier le chef de l'état a marché dans les rues des Gonaives, insiste t-il.

Le conseiller du chef de l'état fait remarquer que la tenue des cérémonies officielles sur des sites historiques s'inscrit dans la tradition sociopolitique. Il ne s'agit nullement de dispositions légales ou constitutionnelles, a t-il laissé entendre.

LLM / radio Métropole Haiti