Le secrétaire général de l'Organisation des États Américains (OEA), Luis Almagro, presse le gouvernement et les acteurs politiques haïtiens à former un gouvernement d'union nationale. Lors d'un point de presse conjoint cet après midi au Palais National, avec le chef de l'état, Jovenel Moise, le secrétaire général de l'OEA a fait état des efforts de son organisation en vue d'encourager les acteurs haïtiens à obtenir un accord inclusif.

L'OEA s'implique également dans les efforts en vue de renforcer les institutions démocratiques et poursuivre la lutte contre la corruption.

Il assure également que l'organisation hémisphérique entend intercéder auprès des bailleurs de fonds internationaux pour la mobilisation de ressources destinées au développement.

Il juge que le décaissement des fonds du Fonds Monétaire International (FMI) permettra notamment de faire face à la crise humanitaire liée à la crise politique.

De plus M. Almagro affirme que l'OEA est disposée à poursuivre la coopération avec Haïti dans les secteurs politiques et du développement indispensables pour attirer les investissements directs étrangers.

LLM / radio Métropole Haïti