Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, affirme ce lundi 13 janvier 2020 avoir constaté “la caducité du Parlement”. “Ce lundi 13 janvier 2020 ramène la fin de la 50ème législature”, précise M. Moïse sur son compte Twitter tôt ce matin.

" Ce vide institutionnel occasionné par le départ de la chambre des députés et des 2/3 du Sénat est une occasion historique pour les acteurs de se mettre ensemble en vue d'engager les réformes qui doivent aboutir à la transformation de cet État prédateur en un État serviteur qui mettra un terme à cette crise permanente qui hypothèque l'avenir du pays”, a t-il laissé entendre.

LLM / radio Métropole Haïti