Le Sénat haitien ne compte que 10 sénateurs à partir de ce lundi 13 janvier 2020. Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse affirme avoir constaté la caducité du Parlement après le départ de la chambre des députés et des 2/3 du Sénat.

Les sénateurs en poste Patrice Dumont, Joseph Lambert, Denis Cadeau, Pierre Francois Sildor, Jean Rigaud Bellizaire, Garcia Delva, Kedlaire Augustin, Jean Mary Ralph Fethiere, Wanique Pierre et Rony Célestin. A l'exception des sénateurs Lambert et Dumont les sénateurs en poste sont réputés proches du chef de l'état.

Ces 10 sénateurs en poste ne pourront que percevoir leur salaire. Ils ne disposent pas de quorum pour ratifier les conseils d'administration de la BRH, de la BNC, le directeur général de la Police ou les ambassadeurs.

Les 10 sénateurs éliront un nouveau bureau pour gérer les affaires administratives et participer aux cérémonies officielles.

Le Sénat haitien est rattrapé par ses vieux démons. A la fin du mandat du président Michel Martelly, un tiers du Sénat, présidé par Andrice Riché, avait jouer la fonction de représentatitivité.

Incapable de légiférer et de contrôler l'action gouvernementale, les sénateurs peuvent toutefois influencer la vie politique par des interventions publiques. Ils peuvent maintenir de bonnes relations avec les responsables de l'exécutif et influencer l'action gouvernementale.

LLM / radio Métropole Haïti qui reste du Sénat ne