M. Guychard Doré, affirme que le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a appliqué la Constitution en constatant la caducité du Parlement ce 13 janvier 2020.

Le depart de la chambre des députés et des deux tiers du Sénat rend le Parlement Caduc, a dit le président Moïse dans un tweet ce matin.

Le conseiller du chef de l'état assure qu'il ne s'agit nullement d'une interprétation faisant valoir l'argumentaire que le Sénat se renouvelle par tiers tous les deux ans. Selon cette disposition constitutionnelle deux tiers du Sénat doivent partir, argue M. Doré regrettant l'incapacité des pouvoirs publics à harmoniser le temps électoral et le temps constitutionnel.

De l'avis de Doré l'harmonisation permettra aux sénateurs de jouir de leur mandat de 6 ans.

De plus il rejette la responsabilité de l'absence d'élus pour la 51 eme législature sur les parlementaires de la 50 eme. Il rappelle que les législateurs avaient refusé de voter le projet de loi électorale, le projet de loi organique du CEP et le projet de budget indispensable à la tenue des élections.

LLM / radio Métropole Haïti