Depuis un an, aucun cas confirmé de choléra n'a été enregistré en Haïti, a annoncé jeudi l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) – le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'épidémie de choléra, débuté en octobre 2010, avait affecté plus de 820.000 personnes et fait plus de 9.792 morts.

L'absence de nouveau cas confirmé de choléra depuis un an est le résultat des efforts concertés d'Haïti, de l'OPS et d'autres organismes partenaires pour s'attaquer aux causes profondes du choléra, explique l'OMS dans un communiqué. Les efforts se sont notamment traduits par une surveillance accrue afin de détecter et réagir aux flambées possibles, la mise en œuvre d'initiatives de diagnostic rapide et le traitement des cas avec une réhydratation et des soins adéquats. Le choléra « tue les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables - celles qui n'ont pas accès à l'eau potable et à l'assainissement », a dit la Directrice de l'OPS, Carissa F. Etienne. « La mort par le choléra est évitable avec les outils dont nous disposons aujourd'hui, mais pour nous assurer que le choléra reste un souvenir lointain, nous devons également accélérer les investissements dans l'eau potable et un assainissement adéquat en Haïti ».

Le dernier cas confirmé de choléra a été signalé à L'Estère dans le département de l'Artibonite au cours de la dernière semaine de janvier 2019.

La détection et les tests rapides sont essentiels pour contrôler les épidémies. L'OPS et le projet Labo Moto du ministère haïtien de la Santé, qui permet aux infirmières sur le terrain de transporter rapidement des échantillons des centres de traitement aux laboratoires par motos, ont permis de faire passer les tests de cas suspects de 21% en 2017 à 95% en 2019.

L'OPS a également aidé Haïti à équiper les cliniques de santé primaire de personnel qualifié capable de répondre rapidement et de gérer les cas ; et dans la mise en œuvre des programmes de vaccination contre le choléra. Par exemple, plus de 900.000 personnes ont été vaccinées après l'ouragan Matthew en 2016.

LLM / radio Métropole Haïti