Des policiers ont créé un climat de tension ce vendredi 7 février 2020 à la mi-journée dans le quartier de Delmas 2. Ils ont tiré de nombreux coups de feu en l'air pour les exprimer leur colère contre la direction générale de la Police opposée à la création d'un syndicat de policier.

En uniforme ou en tenue ordinaire les policiers protestataires ont bloqué l'autoroute de Delmas au niveau de Delmas 2.

Ils ont également investi bruyamment les locaux de l'Inspection Générale emmenant de force avec eux la coordinatrice du Syndicat, Yanick Joseph. Fait rarissime les policiers ont provoqué un climat de panique à l'intérieur de l'IGPNH.

Dans la confusion générale les protestataires ont obtenu la remise de l'arme et du badge, confisqués à chaque audition.

Mme Joseph a clamé son innocence dénonçant une tentative pour la placer en isolement. Elle explique que l'objectif inavoué de la hiérarchie est d'étouffer le syndicat des policiers.

Le bras de fer entre la Direction de la Police et les initiateurs du syndicat de la PNH revient au devant de la scène plus de 3 mois après la première manifestation des policiers.

LLM / radio Métropole Haiti