L'office de la protection du citoyen appelle l'état à exercer pleinement ses prérogatives en garantissant le droit à la vie, à la santé des citoyens dans le pays sans distinction.

Exprimant sa vive préoccupation face à l'insécurité actuelle et aux cas de kidnapping le protecteur du citoyen, Renan Hédouville invite les autorités à ne pas négliger ce phénomène dont les cas sont mal recensés dans le pays.

Conscient de la gravité de la situation, l'OPC appelle la population à coopérer avec l'institution policière dans la lutte contre la criminalité.

L'office réclame également une mobilisation de l'ensemble des forces de sécurité pour apporter des réponses immédiates et endiguer le fléau qu'est le kidnapping. Quand l'état ne protège pas ses citoyens des atteintes commises par d'autres, il partage avec leurs auteurs la responsabilité des torts infligés peut on lire en conclusion de cette note de l'OPC signée par Renan Hédouville et datée du 12 février.

EJ/Radio Métropole Haïti