5 agents de police dont la coordinatrice du syndicat non reconnu, Yanick Joseph, ont été révoqués par la Direction générale de la Police.

Le chef de la Police, Normil Rameau, a fait valoir que les décisions ont été adoptées suite à une enquête de l'inspection générale.

Le président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), le Premier Ministre Jean Michel Lapin, a fait valoir que des investigations avaient été réalisées suite à l'attaque d'un groupe de policiers contre l'Inspection Générale le 7 février 2020. Les incidents d'hier contre la Direction générale ont été également pris en compte.

Les autorités policières accusent les policiers contestataires d'avoir porté atteinte à l'honneur de la Police. Également accusés de sédition les 5 policiers peuvent être poursuivis au pénal.

Il y a eu tentative d'assassinats, a laissé entendre le Premier Ministre Jean Michel Lapin pour justifier les éventuelles poursuites après les sanctions administratives.

LLM / radio Métropole Haiti