M. Jude Charles Faustin, conseiller du chef de l'État, assure que la nomination d'un nouveau Premier Ministre était devenue incontournable. Il a fait valoir que la crise liée à l'épidémie du corona virus exige des dispositions urgentes des autorités haïtiennes.

De plus il insiste sur la nécessité de former un gouvernement légitime capable d'adresser l'épineux dossier de l'insécurité.

Interrogé sur les critiques faisant état d'une précipitation du chef de l'État M. Faustin a fait valoir que le président Moïse a pendant 4 mois attendu un accord sur une sortie de crise. Il dénonce l'intransigeance de certains dirigeants pilitiques.

Le conseiller du chef de l'État révèle que les partis politiques impliqués dans l'accord de Kinam avaient pris part aux consultations ayant conduit à la désignation de Joseph Jouthe au piste de Premier Ministre. M. Faustin fait remarquer que la désignation d'un Premier Ministre ne résoud pas la crise mais permet de travailler sur des ba ses solides et de poursuivre le dialogue avec tous les acteurs.

Par ailleurs M. Faustin avait prédit la formation du cabinet ministériel dans le meilleur délai.

LLM / radio Métropole Haïti