Une nouvelle manifestation violente des policiers syndiqués a été enregistrée ce lundi 9 mars 2020 à Delmas. Des groupes de policiers, dont certains encagoulés et d'autres en uniforme, ont depuis la mi journée, érigé des barricades de pneus enflammés sur la route de Delmas.

Ces policiers ont fermé plusieurs bureaux publics dont le FAES et les Archives Nationales. Les policiers manifestants ont lancé du gaz lacrymogène dans les locaux des archives Nationales pour forcer les fonctionnaires à vider les lieux.

Les policiers dénoncent les remarques du Premier Ministre Joseph Jouthe sur l'illégalité d'un syndicat de police.

Une patrouille de police suivait la manifestation sans intervention. Des dizaines de citoyens ont appuyé la cause des policiers syndiqués en lançant des slogans contre les autorités.

Des individus encagoulés munis d'armes automatiques, accompagnant des policiers en uniforme, ont bloqué la circulation au niveau de Delmas 83. Des policiers de la BOID, de l'Udmo et de la DDO ont saisi les clés de plusieurs véhicules afin de bloquer la route.

LLM / radio Métropole Haïti