La vie du premier suspect de contamination au corona virus est en danger. Des groupes d'individus armés de machettes ont tenté ce matin, à Limonade (Nord Est) de lyncher l'enseignant de l'Université Henry Christophe.

Il s'agirait notamment de riverains estimant que leurs vies seraient en danger en raison de la quarantaine domiciliaire de l'enseignant de 35 ans.

En outre des informations font état des difficultés des autorités sanitaires à trouver un hôpital pour prendre en charge l'enseignant. Ces incidents ont été enregistrés tandis que le directeur départemental de la santé, Dr. Jean Denis Pierre, avait rapporté une évolution favorable des conditions sanitaires de l'enseignant.

Les autorités gouvernementales, dont le secrétaire d'État à la communication, Eddy Jackson Alexis, avaient salué la décision de l'enseignant de se mettre en quarantaine.

LLM / radio Métropole Haïti