Les autorités sanitaires haïtiennes ont indiqué que les résultats du test de l'enseignant de l'université Henry Christophe étaient négatifs. Dans le même temps le ministère de la santé lance un appel au calme à l'attention de la population de Limonade.

L'enseignant de 35 ans s'était mis en quarantaine en raison d'un toux sec, des courbatures, de fièvre et des céphalées. Il avait effectué un séjour aux États Unis avant de reprendre ses cours à l'Université.

47 personnes, qui avaient eu des contacts avec l'enseignant, ont été également placées en quarantaine domiciliaire. Le résultat negatif permettra aux autorités sanitaires de lever la mesure de quarantaine pour ces étudiants et enseignants de l'Université.

Ce matin des membres de la population avaient tenté de lyncher l'enseignant considérant qu'il représentait une menace pour leur région.

LLM / radio Métropole Haïti