Les autorités sanitaires haïtiennes sont confrontées à de nombreuses difficultés dans le cadre de la gestion de la crise du corona virus.

L'incrédulité de nombreux citoyens et la méfiance à l'égard des autorités locales et gouvernementales constituent des obstacles importants au processus de sensibilisation et au confinement.

Un déporté des États Unis, testé positif au corona virus, a fui un centre d'isolement de la région métropolitaine. Le citoyen s'est bagarré avec les ambulanciers et a pris la poudre d'escampette. Quoique testé positif le citoyen a nié être infecté au covid 19.

Les autorités ont lancé des avis de recherche contre ce déporté. Son nom n'a pas été divulgué pour eviter que sa vie soit en danger.

Par ailleurs à Verettes, dans l'Artibonite, les autorités locales sont dans l'attente des résultats d'un test d'un rapatrié de la République Dominicaine. Le jeune homme présentait tous les signes et symptômes du corona virus avant son décès en début de semaine.

Le gouvernement haïtien redoute l'arrivée de compatriotes de la diaspora. Le Premier Ministre, Joseph Jouthe, a maintenu les mesures spéciales relatives au rapatriement.

Les haïtiens doivent être munis de leurs passeports et avoir fait une réservation de 14 jours de quarantaine dans un hôtel.

LLM / radio Métropole Haïti