Le chef de l'État haïtien, Jovenel Moïse, réitère son appel à poursuivre la lutte contre le coronavirus. Dans une adresse à la nation ce lundi 27 avril 2020, le président Moïse a utilisé des mots forts dont sorcières et assassins pour qualifier la pandémie. L'ennemi invisible nous oblige à faire des sacrifices pour protéger notre vie, a dit M. Moïse réclamant des peines contre ceux qui attaquent les malades du corona.

Réitérant l'engagement de l'État à verser une compensation aux enseignants, le président Moïse a indiqué que 200 millions de gourdes ont été decaissé en faveur des 54 000 ouvriers de la sous traitance.

De plus il informe que l'assistance promise à 1 500 000 familles sera distribuée à partir de cette semaine.

Même s'il s'est gardé de commenter les manifestations violentes des policiers, le président Moïse a fait valoir que des arriérés de salaire, de grade et le payroll de la 30 ème promotion ont été bouclés.

En ce qui a trait à la gestion de la crise du covid 19, le président Moïse annonce que des équipements et matériels totalisant plus de 2 milliards de gourdes seront disponibles à partir de la première quinzaine de mai 2020.

Par ailleurs le président Moïse appelle à l'intensification de la distribution des masques tout en exhortant les citoyens à se conformer aux principes de distanciation sociale.

LLM / radio Métropole Haïti