Les autorités policières haïtiennes ont promis de diligenter une enquête sur les violences subies par le journaliste de radio Caraïbes, Georges Allen.

Le secrétaire général de SOS journaliste, Cutler Delva, affirme avoir eu des échanges avec le chef de la police, Normil Rameau, sur le dossier. Il a assuré que l'inspection Générale lancera une investigation pour faire la lumière sur les circonstances de l'incident, a dit M. Delva lors d'une entrevue à radio Métropole.

M. Allen a été tabassé hier soir par un groupe d'une dizaine de policiers en patrouille fixe à Delmas 33.

Le chef de la police a regretté l'incident, a dit M. Delva révélant qu'il était intervenu pour favoriser une procédure célère ayant permis au journaliste de rentrer chez lui dans la soirée.

L'ex ministre de la communication affirme avoir été témoin des brutalités policières à l'encontre du journaliste. Il critique le comportement des policiers et promet d'accompagner M. Allen dans le cadre d'une poursuite pénale contre les auteurs de ces violences.

LLM / radio Métropole Haïti