Le président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean Bart, dénonce les accusations de viol portées à son encontre par le journal anglais The Guardian. Il annonce des poursuites judiciaires contre le quotidien anglais qu'il accuse d'avoir fait écho aux allégations mensongères de ses détracteurs.

M. Jean Bart affirme détenir des preuves que des personnalités ont soudoyé des joueuses pour formuler de fausses accusations. De plus il indique que de faux comptes twitter ont été utilisés pour tenter d'appuyer les diffamations.

M. Jean Bart déclare que l'objectif de ces comploteurs est de déstabiliser la fédération en vue d'en prendre le contrôle. Il révèle que plusieurs joueuses ont été touchées emotionellement suite à la publication de l'article.

A l'origine de cette affaire docteur Jean Bart dénonce un blogueur " raciste" qui dit-il exprime quotidiennement sa haine contre le pays. M. Jean Bart promet de se défendre dans le cadre d'une bataille juridique sur le plan national et international.

Il fait remarquer que les dirigeants de la FIFA ont en maintes occasions salué la gestion saine du projet au Camp Nou.

LLM / radio Métropole Haïti