La rencontre entre le ministre de la justice, Lucmane Delille, et des dirigeants du Syndicat de la PNH a avorté ce jeudi 21 mai 2020. Les 5 responsables du syndicat ont été aceuillis par le chef de cabinet du ministre.

Ils se sont dits confiants que la rencontre pourra avoir lieu dans un bref délai. Les membres du syndicat ont refusé de dévoiler dans les médias les 4 principales revendications qui seront soumises au ministre de la justice.

La coordinatrice du syndicat, Yannick Joseph, est l'objet d'un mandat d'amener des autorités judiciaires.

La semaine écoulée le ministre Delille avait appelé les responsables du syndicat à prendre publiquement leur distances avec le groupe Fantôme 509. Ce groupe est considéré comme une organisation terroriste et des mandats ont été lancés contre certains leaders du groupe.

En début de semaine le groupe Fantôme 509 avait bloqué des artères de la région métropolitaine dans le cadre de leurs revendications.

LLM / radio Métropole Haïti