Les activités économiques s'intensifient au nord de Port-au-Prince, considéré récemment comme champ de bataille des gangs armés. Les petits commerçants et les tap tap sont sont sur place tôt dans la matinée dans toute la zone de carrefour aviation au warf de Jérémie.

Des habitants de la région attestent de la paix fragile obtenue grâce aux négociations entre des notables et des leaders de groupe. Cette zone est redevenue fréquentable il y a deux semaines depuis la fin des affrontements.

Depuis plus d'un an des accrochages récurrents ont provoqué la mort de nombreux citoyens. Aucune statistique n'est disponible en raison des difficultés des organismes de défense des droits humains à réaliser des investigations.

La paix a permis à l'hôpital Isaïe Jeanty de reprendre un fonctionnement régulier.

Les résidents de la zone appellent les autorités à réaliser des programmes d'assainissements en vue d'une grande intensification des activités économiques et financières.

LLM / radio Métropole Haïti