Le ministre haïtien de la justice, M. Lucmane Delille, lance une nouvelle croisade contre les spoliateurs dans le secteur de l'immobilier. La spoliation est intolérable et met l'État en danger, a martelé le ministre de la justice.

Il informe que les enquêteurs ont mis à jour des connexions étroites entre les criminels impliqués dans les spoliations de terrains et de résidences et les groupes impliqués dans le trafic de la drogue et les kidnapping.

Il soutient que les chefs de Parquets de tribunaux de première instance dans les 18 juridictions ont été instruits pour traquer ces criminels. M. Delille note que les haïtiens de la diaspora sont les principales victimes des spoliateurs. Il regrette que les bandits peuvent jouir en toute impunité de leurs forfaits.

Le garde des sceaux de la République exhorte les victimes à porter plainte auprès des autorités judiciaires. Il donne l'assurance que le Bricif s'évertuera à garantir le droit à la propriété privée.

LLM / radio Métropole Haïti