Le gouvernement haïtien surseoit à la libération des personnes ayant bénéficié récemment de la grâce présidentielle. Lors d'un conseil de gouvernement ce mercredi 1 juillet 2020, le Premier Ministre haïtien, Joseph Jouthe, a demandé au ministre de la justice de geler l'applicationn de la grâce présidentielle ayant provoqué une forte contestation.

Le Protecteur du Citoyen, Renan Hedouville, en réaction, a salué une décision de sagesse du chef de l'état et du Premier Ministre. Il recommande une analyse minutieuse des dossiers avec l'implication des parties prenantes.

M. Hedouville encourage les autorités à jouer la carte de la transparence en impliquant les organisations de défense des droits humains, la fédération des barreaux d'Haïti, l'Office du Protecteur du Citoyen, les décanats des tribunaux et les Parquets.

Il qualifie de mensonges les explications du ministre de la justice faisant état de l'implication de l'OPC dans l'élaboration de la liste des personnes ayant bénéficié de la grâce présidentielle.

LLM / radio Métropole Haïti