Le gouvernement haïtien est ouvert au dialogue sur le nouveau code pénal, a assuré ce lundi 6 juillet 2020 M. Guychar Doré, conseiller du chef l'état. Le gouvernement est à l'écoute de la société, dit-il faisant toutefois remarquer que l'état doit garantir la liberté de chaque citoyen.

M. Doré explique que sur plusieurs aspects il y a des incompréhensions. Il dément ainsi les analyses faisant état de l'autorisation du mariage entre les personnes de même sexe. Le code civil, interdit ce type de mariage et n'a pas été modifié, argue M. Doré.

Le conseiller du chef de l'état a laissé entendre que le gouvernement n'a pas modifié un seul article du document qui avait été soumis au Parlement. Les rédacteurs et concepteurs ont travaillé pendant 25 ans et ont eu des séances de travail avec les divers secteurs de la vie nationale. C'est un dossier d'État le projet a été lancé sous l'administration de René Préval, ajoute t-il.

LLM / radio Métropole Haïti