Les employés de l'EDH ne décolèrent pas contre le gouvernement après l'installation du nouveau directeur général, Michel Présumé. Le nouveau directeur ne peut prendre les commandes effectifs de l'entreprise en raison des protestations des employés.

De nombreux employés étaient rassemblés ce mardi 14 juillet 2020 pour renforcer leur mouvement. Des barricades de pneus enflammés sont entreposées devant l'entreprise. De plus des piles d'immondices bloquent l'accès à cette entreprise publique en charge de la commercialisation de l'énergie électrique.

Les employés entendent empêcher l'entrée en fonction de M. Présumé qu'ils considèrent comme un spécialiste dans la privatisation des entreprises publiques. Les membres du syndicat annoncent une intensification de la mobilisation dans les villes de province.

Le syndicat exige la démission de M. Présumé afin de mettre un terme à la grève. Les responsables du syndicat menacent de passer à une nouvelle étape dans leur mouvement si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

LLM / radio Métropole Haïti