C'est un véritable bras de fer entre le gouvernement haïtien et des responsables de stations à essence. Le ministre du commerce et de l'industrie, M. Jonas Coffi, a mis la pression sur les professionnels du secteur des produits pétroliers en réalisant des visites d'inspection surprise.

Son constat est accablant pour les commerçants il y a spéculation et marché noir.

L'état prendra toutes les dispositions pour faire appliquer la loi, promet M. Coffi. Le ministre du commerce a visité 8 stations à essence et assure que 80℅ d'entre eux disposaient de carburant. M. Coffi est catégorique il n'y a pas de rareté. Il indique que des riverains à Carrefour Ti four rapportent que le carburant est distribué la nuit.

Deux responsables de stations à essence ont été appréhendés par le juge qui accompagnait le ministre Coffi.

Le signal envoyé est que le marché noir ne sera pas sans conséquence. Des files de véhicules sont visibles depuis le début de la semaine dans les stations à essence.

LLM / radio Métropole Haïti