M. Reynold Georges démissionne de son poste de conseiller aux affaires juridiques du chef de l'état. Le divorce est consommé entre le président Moïse et l'ex député Georges.

Il reproche au chef de l'état une certaine connivence avec les gangs. M. Georges en veut pour preuve la passivité des forces de l'ordre lors d'un défilé du G 9 dans certaines artères de la capitale.

M. Georges dénonce également la publication du code pénale faisant valoir que plusieurs articles sont contraires à la constitution. Il révèle qu'il n'a jamais été informé du projet en tant que conseiller juridique du président.

Il critique également le refus de l'administration de réaliser des élections pour renouveler le Parlement et les conseils municipaux.

Désormais le juriste réclame la démission du chef de l'état en raison dit-il des nombreux dérives de son administration.

LLM / radio Métropole Haïti