Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moise, est confronté à de nouvelles difficultés dans le cadre du processus électoral. Après la démission collective des 8 conseillers électoraux, le président Moïse devra prendre en compte la nouvelle conjoncture pour former un nouveau conseil.

Les 8 conseillers ont recommandé un dialogue entre le gouvernement, l'opposition et les acteurs de la société civile en vue de favoriser le bon déroulement du processus électoral. Ils ont fait valoir que leur démission devrait permettre aux acteurs de trouver un consensus.

Les secteurs Églises Catholique, Protestante, vaudou et paysan, Patronat et syndicat, droits humains, Université et femmes étaient représentés au sein du CEP présidé par Léopold Bélanger.

La démission en bloc des conseillers électoraux est saluée par plusieurs leaders de l'opposition qui y voit une occasion de lancer les efforts en vue d'une transition.

LLM / radio Métropole Haïti