Les résidents des quartiers Delmas 2, 4, 6, de la rue Saint Martin et de Solino ont fui leurs résidences en raison de la guerre entre les gangs de Delmas 2 et de Bel Air.

Plusieurs maisons ont été incendiées lors de ces affrontements. Des tirs nourris ont été entendus hier témoignant de la poursuite des accrochages.

Aucun bilan officiel n'est disponible. Toutefois des riverains font état de la mort de plusieurs citoyens et de membres de gangs.

Des centaines de résidents de Bel Air ont trouvé refuge au champ de Mars depuis le début des affrontements. Ils ont fait état de l'horreur lors de l'attaque du gang de Jimmy Cerisier.

Les véhicules de transport en commun ne peuvent effectuer leur trajet en passant par Delmas 2 ou 18.

Le porte parole de la Commission Nationale Désarmement Démantèlement et Réinsertion (CNDDR), Jean Rebel Dorcenat, a indiqué hier que des négociations sont en cours afin de ramener le calme dans ces quartiers. Il explique que le gang de Barbecue a lancé une offensive en début de semaine en représailles à une attaque des bandits de corridor Mayard.

LLM / radio Métropole Haïti