Un groupe de policiers, membres du SPNH, ont pris part hier, lundi 7 septembre 2020, à une manifestation afin de critiquer la hiérarchie de l'institution. C'est dans la douleur que le groupe de policiers, appuyés par des dizaines de militants de l'opposition, ont pu réalisé leur mouvement.

Les forces de l'ordre sont intervenues en maintes occasions en lançant des gaz lacrymogènes pour disperser le groupe.

Le coordonnateur du SPNH, Jean Elder Lundi, a denoncé une politisation de la police qui se manifeste par la répression syndicale et les violences contre les manifestants.

De plus il critique l'autre syndicat de la PNH qu'il accuse d'être à la solde de la hiérarchie.

Il soutient que le refus du SYNAPOHA de participer à la manifestation est la preuve qu'ils n'entendent pas réellement porter les revendications des policiers.

En confrontation avec le gouvernement et la hiérarchie et en conflit avec l'autre syndicat de la PNH, le SPNH n'a pu mobiliser un grand nombre de policiers motivés lors des précédentes manifestations.

LLM / radio Métropole Haïti