Des mouvements violents ont été enregistrés à la mi journée dans plusieurs quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Au moins 3 véhicules et l'ancien local de la Mairie de Delmas ont été incendiés par des manifestants en colère.

Des journalistes ont rapporté que des membres du groupe Fantôme 509 étaient en première ligne des violences. Les membres de fantôme avaient adopté une nouvelle stratégie en se déplaçant rapidement après une offensive.

De plus le centre de livraison des cartes d'identification nationale à Delmas a été partiellement incendié.

Des barricades, notamment de pneus, avaient été entreprosées pour obstruer les principales artères.

Au carrefour de l'aéroport à la mi-journée deux blindés étaient visibles pour prévenir tout dérapage.

LLM / radio Métropole Haïti