Pour la cinquième journée consécutive les étudiants de plusieurs facultés de l'UEH ont gagné les rues dans le cadre de leur mouvement de protestation suite à l'assassinat de leur camarade, Gregory Saint Hilaire.

À la mi journée les forces de l'ordre ont dispersé avec du gaz lacrymogène une manifestation à l'avenue Jean Paul II.

Ce vendredi les étudiants étaient plus nombreux. Plusieurs centaines d'entre eux composaient la manifestation qui se dirigeait vers la rue Jean Paul II.

Les étudiants ont érigé des barricades avec des pneus enflammés sur leur passage.

les leaders du mouvement annoncent la poursuite de la mobilisation qu'ils qualifient de vengeance.

Ce vendredi il y avait un plus important dispositif sécuritaire contrairement aux journée antérieures.

À Boudon les forces de l'ordre ont rétabli le calme. Au niveau de morne Lazare les barricades ont été enlevées. Elles avaient été entreposées tôt dans la matinée par des riverains réclamant l'achèvement d'un tronçon de route.

LLM / radio Métropole Haïti