L'expert en sécurité publique, docteur Yves Cadet, affirme que la Police Nationale ne pourra seule garantir un climat sécuritaire sur le territoire haïtien. Aux États Unis il y a plus de 17 000 agences qui s'occupent de la sécurité, dit-il faisant valoir que les agences de sécurité privée jouent également un rôle important.

M. Cadet explique que l'implication de la Police est relativement faible dans le système sécuritaire assurant qu'il s'agit avant tout d'un agence de service. Il soutient que l'état dispose des moyens nécessaires pour mettre en place un système de sécurité.

Il faut une politique publique de sécurité, dit il faisant valoir que les autorités policières ne peuvent improviser pour résoudre les problèmes. La population doit jouer un rôle de premier plan dans le système sécuritaire.

M. Cadet critique le dernier rapport du Bureau intégré des nations unies en Haïti. Il qualifie le rapport de politique mettant en doute la compétence des experts onusien.

L'expert en sécurité publique dénonce la démarche de l'ONU établissant une relation étroite entre sécurité et nombre de policiers. Pour lui il faut mettre l'accent sur la qualité et non la quantité de policiers.

De l'avis de M Cadet il faut repenser la police pour qu'elle soit mieux adaptée aux besoins du pays.

LLM / radio Métropole Haïti