Le décès du policier, Glesil Jean Wesner, est au centre d'une polémique. Les autorités policières et les membres de la famille de la victime présentent des versions différentes des faits.

Le policier de l'USGPN a été abattu lors d'une intervention des forces de l'ordre à Révélation hôtel.

Le frère de la victime dénonce une bavure policière. Il réclame une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de "l'exécution " regrettant que le cadavre soit toujours sous le contrôle des autorités policières.

De plus il indique que la direction de la Police judiciaire n'a pas confirmé l'opération. La fiancée de la victime, qui était présent lors de l'incident, affirme qu'il s'était identifié comme un policier en levant ses mains.

Cette version contredit celle du porte parole de la Police Michael Ange Louis Jeune pour qui l'incident est survenu en raison du refus de la victime d'obtempérer. Il avait pointé son arme en direction des policiers, explique M. Louis Jeune.

Les forces de l'ordre avaient lancé une opération afin d'appréhender Ti Junior, chef de gang de La Saline. Le porte parole de la Police n'a pas fait état de l'arrestation de ce chef de gang lors de cette opération.

LLM / radio Métropole Haïti