Le chef du Parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince, M. Ducarmel Gabriel, ordonne une enquête sur la disparition des pièces dans le dossier de Monferrier Dorval aux greffe du tribunal de Port au Prince. Dans une correspondance au directeur de la Direction Centrale de la Police judiciaire (DCPJ), l'inspecteur général Frédéric Leconte, le commissaire Gabriel insiste sur la nécessité de faire la lumière sur ce dossier.

La batonnière Marie Suzy Legros avait réclamé hier une enquête sur la disparition des corps du délit. Elle avait estimé que des membres du système judiciaire étaient impliqués dans des tractations pour torpiller l'enquête judiciaire.

Selon Mme Legros la Police judiciaire dispose dans son rapport des informations sur les téléphones et autres documents volés. Elle a indiqué que les membres du conseil de l'ordre ne sont pas informés des pièces composant le corps du délit.

En outre le barreau réclame une enquête indépendante internationale afin de faire la lumière sur ce crime crapuleux.

LLM / radio Métropole Haïti