C'est une véritable révolution les noms de magistrats exclus du système judiciaire par le Conseil Supérieur du Pouvoir judiciaire (CSPJ) sont diffusés dans les médias.

19 juges ont été reconnus coupable de corruption lors d'une nouvelle investigation des autorités judiciaires haitiennes. Parmi les actes de corruption figurent entre autres ; fausse Licence en Droit, falsification de documents académiques, absence d'intégrité morale et d'éthique professionnelle, absences répétées, rançonnement de justiciables, abus d'autorité, manque de compétence et perception de pots-de-vin.

Ces juges peuvent toutefois exercer un recours afin de prouver leur honorabilité et leur intégrité. Sur le plan administratif le CSPJ devra adresser une correspondance au chef de l'état, Jovenel Moïse, qui pourra limoger ces magistrats.

Lors de cette enquête 25 autres magistrats ont été certifiés. Les résultats d'une nouvelle enquête sur 40 autres magistrats seront bientôt communiqués.

La publication de ces rapports n'est pas une surprise le président du CSPJ, M. René Sylvestre, avait fait l'annonce lors de la cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire.

La certification des magistrats constitue une étape préalable au renouvellement du mandat des juges. Il s'agit de l'une des principales revendications des associations de magistrats.

LLM / radio Métropole Haïti