Le Conseil National des Télécommunications (Conatel) s'evertue à lutter contre l'insécurité en contrôlant les utilisateurs des téléphones. Les autorités sécuritaires ont en maintes occasions deploré la facilité avec laquelle les criminels utilisent les téléphones pour réaliser des kidnappings.

Le directeur du Conatel, Léon Jean Marie Guillaume, confirme la mise en oeuvre d'une nouvelle réglementation relative à la vente des cartes SIM. Les opérateurs auront le plein contrôle sur la carte SIM qui ne sera plus preactivée, explique M. Guillaume.

Le nouveau processus, pour l'acquisition d'une carte SIM, sera géré par une application qui autorisera l'activation lorsque l'identité sera vérifiée. La nouvelle disposition est entrée en vigueur le 3 novembre 2020 et les opérateurs devront dans un court délai s'assurer que l'application fonctionne à 100%.

M. Guillaume a indiqué que chaque utilisateur aura droit à 5 cartes SIM. Les cartes suplemmentaires pourront être accordées aux enfants qui ne disposent pas de carte d'identification. Pour obtenir une sixième carte le le client devra formuler une requête directement aux opérateurs de telephonie.

LLM / radio Métropole Haïti