Le rétablissement de la peine de mort est analysé par le comité consultatif devant élaborer la nouvelle constitution, a révélé ce lundi 7 décembre 2020 le president de cette structure maître Boniface Alexandre. L'ex president haïtien donne l'assurance que la nouvelle constitution proposera une méthode pour mettre un terme au fléau du kidnapping.

La restauration de la sécurité publique est l'un des thèmes débattus par les membres du comité lors des séances de travail avec les divers secteurs de la société. Maître Alexandre indique que le changement de régime politique est également largement débattu.

Il critique le système parlementaire avec un Premier Ministre aux commandes de l'administration publique. L'ex president de la cour de cassation dénonce la corruption au sein du pouvoir législatif. Il y a des gaspillages des fonds du trésor public notamment lors des séances de ratification de la politique du Premier Ministre et lors des séances d'interpellation., a deploré M. Alexandre faisant valoir toutefois que les multiples argumentaires sur ce thème seront pris en compte.

Par ailleurs, l'ex president Alexandre assure que le comité réalise un travail technique sans influence politique. Il dément que le document de la nouvelle loi mère soit déjà rédigé avant les consultations.

LLM / radio Métropole Haïti