La lutte armée est implicitement envisagée par certains leaders de l'opposition haïtienne. En marge d'une manifestation antigouvernementale ce jeudi 10 decembre 2020 des leaders de partis politiques ont indiqué qu'ils entendent recourir à tous les moyens pour renverser le président Jovenel Moïse après le 7 fevrier 2021.

L'ex porte parole du front de resistance, M. Winter Étienne, a affirmé qu'il n'entend pas participer à une lutte pacifique pour renverser le président Moïse. M. Étienne, qui avait pris part à plusieurs révoltes armées depuis 2004, explique qu'il dispose de moyens pour reprendre la lutte. Nous sommes en pleine forme dans tous les compartiments, a t il indique en forme d'allégorie sous les applaudissements de l'assistance.

M. Étienne, est revenu sur la scène politique à l'occasion de la manifestation de l'opposition contre l'insécurité. Je n'entend pas prendre part à des actions pacifiques avec personne, a fait valoir M. Étienne.

Plusieurs leaders de la direction de l'opposition démocratique et d'autres formations politiques avaient pris part à la manifestation réalisée à l'initiative d'Ayiti an Action de l'ex sénateur Youri Latortue.

LLM / radio Métropole Haïti